Conférence « GEANT Lauch Event: Pioneering the Future Internet »

Foundation
6 January 2010
Share

Museum of Modern Art and Vasa Museum Stockholm, Suède 1-2 décembre 2009

Présentation de Robert Klapisch : Pioneering the Future Internet : addressing geographical issues, le 2 décembre 2009.

DANTE, l’organisme à but non-lucratif qui gère le réseau académique européen GEANT,  a célébré à Stockholm les 1er et 2 décembre 2009, le lancement de la 3e phase (2010-2013) de ce projet, un des grands succès européens en matière scientifique. Robert Klapisch a été invité à présenter, au cours de cette conférence les nécessaires extensions géographiques pour l’Internet du futur. Il a commencé par souligner, à l’heure de la globalisation en général, mais également de celle de la science, la nécessité d’une extension d’Internet pour une meilleure et indispensable coordination des chercheurs scientifiques à travers le monde. Les réseaux de recherche et d’éducation (R&E networks) ont prouvé leur efficacité en Europe et seront encore plus indispensables pour le développement des pays du Sud.

Robert Klapisch prend deux exemples de mise en réseau réussis tels que MARWAN au Maroc qui a permis d’intégrer le pays à la recherche européenne, et JU-NET en Jordanie qui a permis de relier en haut-débit , pas moins de 15 universités et bientôt 3200 écoles en utilisant la capacité de fibre optique existante de la compagnie nationale d’électricité. Les deux réseaux sont reliés à GEANT.

L’Afrique est le continent le moins connecté. Plusieurs engagements européens ont été pris pour développer Internet et ses réseaux, mais les obstacles sont nombreux. Les principaux étant le manque chronique d’infrastructures (un seul câble encore en 2009), ainsi que les pratiques monopolistiques des fournisseurs. Depuis juillet 2009, avec SEACOM par exemple, on observe l’émergence d’initiatives privées africaines dans le développement de réseaux. Robert Klapisch souligne l’importance d’un développement d’alliances régionales des réseaux de recherche et d’éducation , tel que par exemple le UbuntuNet Alliance, pour assurer une connexion efficace à GEANT.

Pour le président de la Fondation “Partager le Savoir”, le grand défi est celui de se battre contre la fracture scientifique, notamment la fracture Nord/Sud. Il s’agit de la responsabilité de notre génération et un objectif stratégique pour une civilisation future basée sur la raison.

La Fondation Partager le Savoir œuvre et plaide depuis la conférence de Montpellier en 2007 pour l’extension d’Internet en Afrique pour le développement de la Science et de la Société africaine dans son ensemble.

12th Sharing Knowledge Conference

Geneva, Switzerland, 7 - 8 June 2019

Videos and Photos